Education / Maman féministe

Durée du congé paternité: pourquoi il doit être allongé

Je vais te la faire courte: je trouve que la durée du congé paternité en France est une véritable honte dans un pays qui prétend lutter activement contre les inégalité entre hommes et femmes.

Tu vas me dire que le père peut prendre des congés payés (ou non) à la suite de son congé paternité. Oui, mais soyons réalistes, il y’a peu d’entreprises où cela est systématique accepté (et surtout acceptable aux yeux de ton boss et de tes collègues), surtout lorsque la date de naissance est incertaine, ou qu’elle tombe dans une période de pic d’activité. Oublies aussi l’idée du papa qui prend un congé parental pour te soutenir pendant ces premiers mois … à moins de pouvoir vivre les dits mois sans salaire (400€ pour une interruption totale d’activité, la moitié du revenus en dessous duquel on passe sous le seuil de pauvreté, moins que le RSA pour une personne seule).

Alors, Mr G et moi, on a eu envie de te lister toutes les raisons qui font que pour nous, le congé paternité doit être allongé, parce que c’est la seule manière de garantir la présence du papa auprès de sa famille.

 

Certes mon enfant a un besoin viscéral de sa mère.


Mais moi,
j’ai un besoin viscéral de la présence rassurante de mon conjoint
dans cette période charnière, cette période si difficile

 

 

 

 

On parle du baby-blues qui dure, de la dépression du post-partum qui concernerait 20% des femmes.
Il est facile de blâmer uniquement la chute d’hormones hein  …

 

 

La jeune mère est souvent laissée livrée à elle-même dans son logis, 8h/jour minimum, épuisée par la fin de grossesse + l’accouchement + les nuits hachées, en tête-à-tête avec un nourrisson dont elle a parfois du mal à cerner les besoins, à calmer les pleurs. Un cadre hyper serein pour aborder la maternité, surtout la première, et prendre confiance en ses capacités de parent hein ….

J’ai besoin de papa pour ne pas me sentir impuissante lorsque bébé pleure pendant un temps qui me parait être des heures. J’ai besoin qu’il puisse prendre le relai pour que je ne craque pas.

 

 

Donner la vie c’est beau oui. Le post-partum peut l’être beaucoup moins
(Charlotte du blog Enfance Joyeuse vous en parle par ici).

 

 

 

 

 

 

Mon congé maternité serait plus long pour me remettre physiquement. Mais comment le faire alors que je suis seule à la maison à devoir tout gérer ?  Il ne faut pas se leurrer, avec un père au travail 5 jours par semaine, impossible pour lui de gérer seul la logistique. Surtout si on a des aînés, qui restent eux la priorité. Alors oui, maman prend son aspirateur pour que la maison soit présentable. Oui maman va laisser pleurer son bébé un peu pour s’occuper des grands lorsque papa n’est pas dispo.

J’ai eu une césarienne, 15 jours après ma cicatrice est encore à vif et mes déplacements sont encore limités. Comment je peux m’occuper correctement d’un bébé toute la journée alors que je suis en convalescence post-op ? Je suppose qu’un accouchement voie basse avec une belle cicatrice d’épisio ça ne doit pas être une promenade de santé non plus.
Petite parenthèse sur mon cas personnel: je suis épileptique, je ne peux pas allaiter, j’ai besoin que papa soit là pour me relayer la nuit pour ne pas que je fasse de crises la journée et que je mette en danger mon bébé.

 

Parfois, on vit à proximité de sa famille, qui peut donc venir filer un coup de main. Toutefois, c’est loin d’être la règle. Des aides à domicile ? Il faut pouvoir se les offrir ! Oui la CAF ouvre en principe le droit à  des heures d’intervention d’une Technicienne d’Intervention Sociale et Familiale (TISF) … mais je dois vraiment t’apprendre que les textes publiés ne sont pas toujours appliqués ? Surtout lorsqu’il est question de pognon …
Les métiers des services à la personne ont beaucoup de mal à recruter (peu payés, durs physiquements), les associations gestionnaires arrivent à peine à prêter main forte aux familles en situation de grande fragilité. Bref, tu as autant de chance d’obtenir une aide de ce type si tu es dans une situation classique que de trouver un service de livraison express à domicile de Mojitos à 5h du matin .

 

 

 

 

 

 

 

Et puis le congé maternité ne devrait-t-il pas permettre à la maman de se remettre psychologiquement aussi ? Ce n’est pas tout aussi important ? Accueillir un nouveau-né, ce n’est aucunement un grand bouleversement, c’est aussi évident que de savoir qu’il y’a plusieurs lunes car elle ne peut pas être en même temps à Rio et à Paris (ne rigolez pas si vite, cet argument tout à fait sérieux et scientifique a été défendu par une starlette de téléréalité). On a pas du tout besoin d’être entourée et soutenue pendant cette période du post-partum obsviously. De toute façon si ça ne va pas, c’est la faute à la fatigue et à la chute d’hormones et pis c’est tout !

 

 

 

 

Si le couple a déjà des enfants,
le reste de la fratrie a vécu un bouleversement, a besoin d’attention, de réassurance intense.
Qui de mieux que leur père pour leur donner ? 

 

 

 

 

 

 

Maman est souvent accaparée par ce petit être qui sort de son ventre. Alors la présence de papa auprès des grands, cette présence rassurante et familière, est, selon moi, plus que jamais importante et nécessaire.

 

 

 

Dans la très grande majorité des cas, papa a, lui aussi, envie,
a le droit tout simplement,
de pouvoir créer ce lien si spécial avec bébé
En 15 jours, ça relève un peu du miracle

 

 

 

Parce que pour maman, le lien avec bébé est évidemment le même 15 jours après sa naissance qu’à la fin de son congé maternité  hein…

 

 

 

 

 

Nous sommes persuadés Mr G et moi qu’un nouveau-né a tout autant besoin de son père que de sa mère,
de ces deux voix qu’il a si souvent entendu in utero, de ces odeurs qu’il reconnaît.

 

 

Bébé ne s’apaise pas lors du peau-à-peau avec papa par hasard … Le papa n’est pas une présence d’appoint pour bébé ! iciPapa ne remplit pas le même rôle que maman auprès du bébé, mais différence ne veut pas dire important/moins important. (Sauf si bien sur il n’y a pas eu de second parent pendant la grossesse étant donné que bébé n’a pas connu le dit parent in utero). Oui, le papa n’a pas un second rôle, oui même quand la maman allaite (Maman Chamboule Tout vous en parle par ici).

On parle souvent du lien mère-enfant, mais jamais du lien père-enfant, qui est tout aussi important. Surtout que papa n’a pas porté bébé dans sa chaire, c’est resté pour lui assez abstrait. Difficile de s’apprivoiser lorsqu’on ne se voit que quelques heures par jour. Et il est impossible pour le papa de prendre toute sa place en si peu de temps, d’être cet autre repère dont bébé a besoin.

 

 

 

Et puis, si on regarde plus loin, comment demander aux pères d’être les égaux parentaux des mères, si, dans les faits,
ils ont loupé ces premiers temps si précieux, ces temps où se crée le lien parental intense ?

 

Je suis convaincue que allonger le congé paternité c’est avant tout montrer aux hommes qu’ils sont tout aussi capables de s’occuper d’un nouveau-né que les femmes, reconnaître que leur présence est indispensable auprès de leur enfant. C’est faire un pas vers l’égalité en valorisant les pères, en ayant une démarche positive et en les rassurant sur leurs capacités.

Et c’est tout bon car en impliquant papa dès le départ on lutte aussi contre les inégalités de répartition des tâches ménagères et de soins/éducation des enfants au sein des ménages. C’est beaucoup mieux que d’y aller à coups de bâtons non ?

Si papa passe plus de temps avec bébé, il reconnaîtra ces petits signes, ses petites habitudes. Il saura mieux adapter son comportement car il aura plus de “pratique”. La maman ne sera plus celle qui connaît le mieux son enfant, la mieux à même de s’en occuper. Ses deux parents le seront.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je viens de vivre un bouleversement incroyablement puissant.
Il est fort probable que les autres 50% du couple parental vive la même chose
….
et qu’on ne lui laisse pas de temps pour gérer ce flot d’émotions.

 

Mr G et moi, on ne demande pas de donner aux pères la possibilité de prendre un congé de plusieurs mois.
C’est irréaliste, je le sais. Les finances publiques tout ça tout ça.
En plus, culturellement, c’est encore assez compliqué .

 

 

Juste un petit mois pour tous les 3 (ou 4/5 et plus).

 

Dans mon monde idéal, papa et maman aurait le droit à un certain nombre de semaines après la naissance et maman et papa pourrait se les partager comme ils le souhaitent (avec une période de repos obligatoire pour maman). J’aurais tellement voulu donner 3/4 semaines à Mr G de présence auprès de nous.

 

 

Nota: par pure habitude, j’ai employé les mots pères et mères des enfants. Mais vous pouvez remplacer bien sur ces termes par parent et autres parent selon les configurations familiales.

 


Point grossesse: Aujourd’hui, à 32 SA+2, nous avons pu revoir Aliénor pour notre dernière échographie, la fameuse échographie du 3e trimestre. Aliénor se porte très bien. Elle est estimée à 2.2 kg à 32 SA+2, soit au 92e percentile … Comme ses frères quoi !  37 SA, date de sortie, elle devrait faire environ 3.3 kg et à terme elle aurait pesé … environ 4 kg. Et l’échographie 3D nous a aussi appris que je suis officiellement un incubateur de clones de Mr G. Pour voir sa petite bouille, vous pouvez aller faire un tour sur mon compte instagram.

28 Comments

  1. Mais comme je suis d’accord avec toi. La maman a besoin d’être épaulée par le papa bien souvent dans cette période pas évidente du postpartum, le papa a le droit de vouloir créer de liens aussi forts avec son bébé, et le bébé a également besoin de son papa… Alors si les trois acteurs principaux sont d’accord sur ce point, il est temps de rallonger le congé paternité !
    Si seulement, les dirigeants pouvaient lire ton article…
    PS. Je suis ravie pour votre écho et qu’Aliénor se porte bien ! 😉
    PS’. Merci pour le lien 😉
    A bientôt,
    Charlotte.

    1. Si les dirigeants pouvaient lire mon article, j’espère qu’ils ne se rendraient pas compte de ma vraie identité sinon je pourrais avoir des problèmes XD

  2. Mais tout à fait, un bébé n’a pas besoin de son papa. D’ailleurs il n’a pas plus besoin de sa maman… si si, c’est la MSA qui me l’a dit ! (la secu pour tout le domaine agricole, ou toutes les entreprises de près ou de loin financées par le ministère de l’agriculture) A la naissance très prématurée des Minis, ils sont restés 6 semaines en réa puis neonat. Papa était retourné au travail, ma belle mère me poussait en fauteuil roulant jusqu’à la neonat (cesa en code rouge, incision de pfanensteil toussa toussa…), j’ ai demandé au papa de rester avec nous lorsqu’on nous à annoncé la nécrose intestinale et les chances de survie de Mini2. Et bien lorsque le papa a demandé l’ajpp (allocation journalière de présence parentale, accordée pour rester auprès de son enfant hospitalisé), cette bonne MSA l’a refusé pour cause médicale, je cite « la prématurité ne nécessite pas la présence des parents « . Bon, j’étais ignorante et dépressive, j’ai laissé filer… depuis je suis au taquet, j’ai gagné 4 fois au TGI contre eux en 2 ans 😜.

    Bon désolée pour le coup de gueule à rallonge, tu aura compris que je suis à 100 pour 100 de ton avis. Mais je suis ravie pour toi qu’Alienor soit sorti de la grande prématurité, un immense soulagement. Et je vais aller voir sa bouille😜.

    1. Je suis sur les fesses ! Heureusement que la justice t’a donné raison. La prématurité ne nécessite pas la présence des parents … aucune connaissance du sujet ! Un nouveau-né arrivé en avance n’a pas besoin de ses parents, c’est tout à fait logique hein … Ou comment essayer de gratter du pognon par n’importe quel moyen

  3. Tu prêches une convaincue ! Le congé parental allemand est très intéressant (80% du salaire), pourtant seuls 35% des pères demandent au moins un mois (en 2008, seuls 20% des pères l’avaient demandé). Il y a un vrai problème de mentalité aussi.
    On valorise les papas impliqués auprès de leurs enfants… mais pas trop ! Des amis allemands ont eu des réflexions très négatives de leur employeur quand ils ont prévenu qu’ils souhaitaient prendre un voire deux mois de congé parental.
    Alles Gute!

    1. J’habite en Allemagne et je constate que c’est le moyen-age ici concernant la parité domestique. Je ne me suis pas penchée sur le congé paternité car nous ne sommes pas (plus) concernés mais dans la vie courante oyeeee… Je cherche du boulot (oui oui avec 5 enfants…) ben bizarre quand les futurs potentiels employeurs l’apprennent je suis toute suite plus interessante. J’ai beau dire que le papa est présent, peut faire du télétravail etc… je parle à des gens arriérés… Pourtant là je bosse pas, mais mon mari fait quand meme les courses de la semaine et le linge tous les matins. C’est simple je ne lance aucune machine, ni n’en étend. Et quand j’explique ca autour de moi, je passe pour mauvaise épouse et mère (qui en plus laisse ses filles au jardin d’enfants toute la journée).
      Bref on s’eloigne du sujet mais qd des copains de mes fils viennent à la maison et qu’ils les voient mettee la table, vider le lave-vaisselle et débarrasser et qu’ils font une tête de ouf en leur disant “dis jamais à ma mère que tu fais ça chez toi”…. ben c’est sûr que ça inaugure rien de bon pour les générations futurs de parents et donc d’employeurs…
      Ceci dit en France, qd nos jumelles sont nées, mon mari a pu s’absenter plus que prevu et passer en 80% même si professionnelement ca n’arrangeait pas, il avait un employeur humain et compréhensif, comme le mien d’ailleurs. Heureusement sont pas tous des ****. Mais OUI pour l’allongement du congé paternité !!!!

      1. Il y a encore du chemin à faire pour les mentalités ici. Mon aîné a presque huit ans et j’ai repris le travail à 30% quand il avait presque 4 mois (deux matinées, il restait à la maison avec son papa)… on m’en parle encore ! Pour mes deux filles, je suis restée un an à la maison mais beaucoup de collègues étaient persuadés que j’allais rester au moins 3-4 ans à la maison avec trois enfants.
        Ce que tu écris à propos de ta recherche d’emploi ne m’étonne malheureusement pas du tout ! Moi aussi, on me dit que mes filles font de grosses journées à la crèche (elles y sont de 8h à 15h30 voire 16h30). Une petite voisine (15-16 ans) m’expliquait qu’elle oubliait assez souvent de prendre les bonnes affaires de cours pour aller au lycée mais que ce n’était pas grave parce que sa maman n’avait rien d’autre à faire que de lui apporter ensuite le livre de maths et un goûter ! Ou une amie allemande qui ne comprenait pas pourquoi j’étais choquée quand elle me disait que la crèche de ses filles fermait à 14h30 !
        Bref… il y a encore des progrès à faire !

    2. Je me trompe peut-être mais il y’a aussi de grosses variations de mentalité selon les Länder non ? Je sais que dans le sud ouest c’est loiiin d’être encore gagné …

  4. Alors je corrige 3 kleine grenouilles, désolée, le congé parental rémunéré en Allemagne est de 14 mois pour les 2 parents mais la mère ne peut prendre que 12 mois en tout. C’est rémunéré 60% du salaire net (et non 80 comme dit plus haut) avec un plafond à 1800€/ mois. On peut choisir de prendre 18 ou 24 mois en demandant la répartition de la somme globale sur les 18 ou 24 mois, ce qui n‘est pas mal mais ce qui n‘est quand même pas évident si la vie de la famille repose sur 2 salaires à temps complet. La vie dans les grandes villes en Allemagne est plus chère qu‘en Province en France, en particulier les loyers.

  5. Je vote pour le rallongement du congé paternité mais au-delà de ça je vote aussi pour que chaque papa puisse réellement bénéficier de ce congé. L’HomCostaud est travailleur indépendant et n’a pas pu y prétendre… un de nos plus grand regret…
    Alors il s’est débrouillé pour se dégager un peu de temps (quelques heures par jour) pour que l’on soit ensemble durant les premiers instants de vie des puces… mais on est loin des 14 jours… et il n’a eu aucune contrepartie financière…

    1. Le RSI c’est une horreur pas possible d’après ce que j’ai pu en voir … Je sais que le congé maternité des indépendant devrait être aligné sur celui des salariés, mais rien pour les pères je crois (?).

  6. “J’aurais tellement voulu donner 3/4 semaines à Mr G de présence auprès de nous.”
    Cela m’a fait rire parce que j’ai eu la réaction inverse. Je trouve que les 10 semaines de congé maternité après la naissance sont tellement courtes, et ça me faisait tellement mal au cœur de laisser un bébé si petit à la crèche (alors qu’ils avaient pourtant 3 et 5 semaines d’avance) que pour les deux premiers j’ai demandé au Papa de prendre son congé paternité à la suite de mon congé mat. Bon, je reconnais que pour la troisième j’espère qu’on pourra (enfin) être tous ensemble pendant deux semaines à ma sortie de la maternité.
    Après, on a eu de la chance : pour l’aîné, le patron de mon mari l’a laissé libre de découper les 3 jours de congés de naissance à sa guise, il a donc pris son vendredi après-midi pour la naissance, puis on a eu le week-end ensemble, puis tous ses après-midi pendant 5 jours à partir de ma sortie de la maternité. Et comme à l’époque il avait 2h de pause entre midi et deux, pendant le premier mois il prenait régulièrement le temps de rentrer manger à la maison malgré les 20 minutes de route.
    Pour le deuxième (né par césarienne), mes beaux-parents tout juste retraités ont pu passer 3 semaines à la maison (avec les avantages… et les inconvénients). Çà m’a permis de déléguer certaines choses et de pouvoir profiter un peu de l’aîné après un mois d’hospitalisation. Mais je rêve de pouvoir passer du temps juste en famille à la naissance de la demoiselle (en plus, ça devrait tomber pendant les vacances scolaires, donc l’aîné pourrait être à plein temps avec nous).

    1. C’est super quand les patrons sont compréhensifs ! Celui de chéri est encore très vieille école, le congé paternité pour lui c’est déjà le max. Ici aussi Mr G va revenir à midi les premiers temps pour m’épauler un peu. Par contre, pas d’aide des grands parents chez nous … Même si ça aide bien c’est sur (c’était le cas pour BB3)

      1. Il n’a pas eu droit à plus que les congés légaux (3 jours de congé de naissance + 11 jours de congé paternité). La seule chose c’est qu’alors que le congé paternité doit être de 11 jours consécutifs, les 3 jours du congé de naissance peuvent être pris consécutivement ou séparément sous réserve de l’accord de son employeur (dans les 15 jours précédant ou suivant la naissance). Et quand mon mari a demandé à son employeur s’il pouvait le prendre en 6 demi-journées, celui-ci a dit oui. Donc on en a profité ! ( Et oui l’aide des grand-parents est précieuse, surtout après une césarienne, j’espère que tu pourras trouver d’autres soutiens pour cette fois-ci).

  7. Allez article à diffuser pour qu’il arrive en haut lieu. Si déjà, il pouvait être allongé à 1 mois! Ça serait bénéfique pour les bébés, mamans, papas et les aînés éventuels. Bref pour la construction des familles. Et évidemment un pas pour l’égalité entre les 2 parents.

    1. Du moment qu’en haut lieu ils ne trouvent pas ma vraie identité ça me va XD. Sinon je vais avoir des problèmes disciplinaire moi 😉

  8. Je suis moi aussi convaincue de tous tes arguments, d’autant plus que j’habite en Suisse, où les papas ont un congé paternité d’une durée faramineuse de… 1 jour (c’est pareil que pour un déménagement…). L’employeur peut donner plus s’il veut, mais de ce que j’ai vu dans mon entourage c’est rarement plus que 2 semaines. On devrait prochainement voter pour savoir si on accepte qu’ils le montent à deux semaines je crois, mais y a encore quelques progrès à faire partout !

  9. Je suis pour l allongement du congé paternité et pour qu il soit obligatoire.
    Et également pour l allongement du congé maternité que je trouve bien trop court pour un bébé.

    J espère que vous trouverez du temps tous ensemble à l arrivée d Alienor.

  10. Tellement d’accord! Pour notre 1er qui a eu 5 mois cette semaine, nous avons eu la chance que son Papa puisse prendre des congés après son congé paternité, il est donc resté le 1er mois avec nous et ça a été un bonheur, il a créé un vrai lien avec Titi et moi, j’ai pu me reposer et découvrir bébé avec lui! Et j’ai aussi eu la chance d’avoir 4 mois de congé maternité avec mon bébé (j’avais repoussé le début et il est arrivé avec 3 semaines d’avance) et ça m’a aussi paru indispensable car à 2 mois et demi, je n’aurai pas eu le coeur de le laisser à la crèche!!

    1. J’imagine que 1 mois ça doit être top ! On a même pas eu ça pour la naissance des jumeaux, et on en aurait bien eu besoin

  11. Je suis complètement d’accord avec cet article. Mes débuts dans la maternité ont été compliqués, j’étais très angoissée, et sans le soutien sans faille de mon mari je ne sais pas comment je m’en serais sortie. Il se trouve qu’il est resté un mois avec nous en posant des congés. Je crois que c’était le minimum pour que je me sente à peu près capable de rester seule avec mon tout-petit (mais on ne va pas se mentir, je comptais quand même les heures jusqu’à son retour !).

  12. Totalement d’accord avec toi 👍👍 !
    Pour nous cela a été différent puisque nous sommes travailleurs indépendants. Le RSI nous a versé de l’argent pour compenser la perte d’activité mais c’était à nous de gérer pendant combien de temps nous souhaitions ne plus travailler ou ne travailler qu’un petit peu. C’est cette flexibilité là qui fait que nous sommes heureux de ne pas être salariés.
    Je trouve aberrant le minuscule congé paternité mais le congé maternité ne me semble pas adéquat pourtant.
    Heureuse de lire que ta fille se porte bien ! Et toi comment vas tu ??

    1. Tu es bien la première à ne pas me dire du mal du RSI tiens ;). De mon côté j’avoue que j’ai surtout hâte d’être à la naissance et de tourner la page de cette grossesse 😉

  13. Tout d’abord, Merci pour le clin d’oeil ! Je suis d’accord en tout point avec toi ! Malheureusement le congé paternité et à l’image du congé maternité en France… dérisoire ! C’est tellement important pourtant de passer le plus de moment en famille possible à l’arrivée d’un enfant. Les papas sont encore bien trop exclus et comme tu le soulignes si bien on est loin de l’égalité des sexes… je m’en vais partager cet excellent article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *