Au quotidien

Fait, à faire, en cours

Tout d’abord, je tiens à vous présenter mes plus plates excuses concernant l’absence d’article de lundi dernier. La gastro est venue version “croissez et multipliez-vous” et a fait un strike. Lundi, j’étais la dernière à passer dans ses griffes et j’étais KO au point de ne pas pouvoir me lever. Voilà. C’était la minutes sortez les mouchoirs. Et puis, y a aussi le quotidien qui est si chronophage. Voyez plutôt.

 

 

A faire

 

Dire à la belle-famille que nous n’irons pas sur leurs terres pour nouvel an

 

 

 

Enfin, ça c’est plutôt le job de Mr G, mais vu mon expérience pro en “éléments de langage”, je peux lui filer une ou deux pistes. Il y aurait l’approche frontale “vous mettez en danger la santé de notre fille et vous vous foutez des besoins des garçons du moment qu’ils servent d’ornements table“, mais la belle-mère va rester couchée dans le noir pendant 3 semaines. Surtout si on ajoute qu’on va chez mes parents à Noël car c’est les vacances pour nous, les grands-parents s’occupant beaucoup des enfants.

L’approche plus subtile consisterait à dire que, étant donné notre fatigue abyssale, nous souhaitons rester chez nous pour les fêtes. Oui je déteste mentir et je pense que c’est une marque de condescendance incroyable car on prend l’autre pour un con. Oui.

Le risque reste de voir débarquer tout ce petit monde dans notre appartement à un moment où il pourrait être vide. Même en étant passée sur les bancs de Sciences Pipeau, là je pense que c’est irrattrapable.

 

 

 

 

Tenter de dormir tant qu’Aliénor a décidé de nous faire
des nuits de 19h à 6h du matin

 

 

 

Sauf lorsqu’elle se réveille à 4h du matin pour jouer. Jamais à 2h du matin, jamais à 3h. Nope, toujours 4 heures. Sauf quand elle a besoin de sa tétine. Sauf quand Samuel a fait un cauchemar. Sauf quand le doudou d’un des grands est tombé à 3 cm de lui. Sauf quand j’ai besoin d’aller aux toilettes 3 fois par nuit car je n’ai pas encore fait ma rééducation du périnée

 

 

 

Trouver pourquoi chaque semaine je reçois un
costume de dinosaure que je n’ai pas commandé

 

 

 

 

Non, ceci n’est pas une blague. Chaque semaine, on reçoit un costume de dinosaure vert, taille enfant, que nous n’avons jamais ni commandé, ni payé. Ça commence à devenir flippant à force quand même.

 

 

 

 

En cours

 

Le dossier MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées)
pour obtenir la RQTH (reconnaissance du statut de travailleur handicapé)

 

 

 

Étant épileptique avec un cerveau en pudding séquelles, et gravement dépressive, je peux prétendre à la reconnaissance de mon statut de travailleur handicapé. Dans les faits, ça ne change pas grand chose. C’est surtout une mesure de protection vis-à-vis des conséquences de mes pathologies sur mon travail. En plus, l’avantage de ce statut c’est qu’on est libre ou non d’en faire usage, et donc de le mentionner à l’employeur.

Dans mon département de la grande couronne parisienne, le délai moyen de traitement des dossiers “classiques” est de … 9 mois ! Pour la procédure accélérée (dont la RQTH si on accepte de ne pas être entendu par la commission) est d’environ 5 mois. Il faudrait juste que mon psychiatre se bouge pour que j’ai le dernier certificat et que je puisse envoyer le tout à la dite MDPH.

 

 

 

La demande de congé longue maladie

 

 

 

 

Il ne reste plus à mon dossier que de se trimballer entre mon bureau RH de proximité, le bureau de gestion de mon corps, le secrétariat du comité médical, l’expert, à nouveau le secrétariat, puis le comité médical. Et puis repasser par le secrétariat, le bureau de la gestion de corps, le bureau RH de proximité, mon boss, et puis moi. Ça fait une trotte mine de rien tout ça.  J’espère qu’il a un bon GPS et un sac bien solide pour ne pas faire tomber la moitié en chemin.

 

 

 

Tenter de rendre ma maison présentable

 

 

 

Parce que là, je suis en train de lancer un avis de recherche pour les 2/3 de mes couches lavables miosolo. Tourner avec 3 couches ça va pas le faire.

Ma mission est aussi de traquer sans relâche les traces de chocolat sur le sol de ma maison, parfois à des endroits incongrus. Il me faut aussi gérer la logistique des petits pots maison étant donné qu’Aliénor ne peut manger aucun petit pot du soir du commerce étant donné qu’ils contiennent tous du lait. J’aimerais également lui faire découvrir THE goût préféré des enfants: le chocolat ! Il va falloir trouver une recette de yaourt avec son lait dégeu. Mais avec un peu de chance je vais pouvoir peut-être un jour utiliser une partie de mon lait. Putain, il y a 2 ans j’aurais trouvé cette idée vraiment … borderline.

 

Il y a aussi ma formation à plein temps
On passera sur la relactation, mais ça, ça mérite un article dédié.

 

 

Fait

 

Les cadeaux de Noël

 

 

Oui je suis de ceux qui ont fini leurs courses de Noël dès le début du mois de décembre. Je me suis faite avoir l’année dernière avec le retard de livraison du calendrier personnalisé pour Papi/Mamie, alors j’ai pris les devants. Mes enfants ne croient pas au père Noël ce qui me permet de ne pas me prendre la tête pour faire les courses avec eux et pour cacher les dits cadeaux.

 

Et puis ….. ben j’ai rien fait en fait. Merde.

 

5 Comments

  1. Je compatis pour la gastro. Concernant les petits pots, babybio en fait quelques uns sans lait et sans gluten (au riz ou à la patate douce). Et merci pour le bon plan des céréales Holle pour bouillie, ça marche trop bien. Je fais une énorme soupe pour toute la famille pour 3 jours, et j’epaissis avec les céréales pour mon bébé ! Je gagne un temps infini…

  2. Courage, j’ai l’impression que cette sensation de ne rien faire en étant toujours surchargé est assez général en ce moment…
    As-tu essayer le bullet journal ? Tu n’es pas obligé de le décorer mais je trouve que ça très efficace, ça permet de bien se vider la tête !

  3. Ouille ouille! Alors j’ai une question et une suggestion
    Question capitale : les costumes de dinosaures sont ils toujours de la même espèce ou ça varie (une fois le triceratops une fois le tyrannosaure une fois le diplodocus)?
    Pardon mais c’est la première truc qui m’a traversé l’esprit (moi aussi j’ai le cerveau en pudding mais avec l’illusion que ça sera provisoire bicoz grossesse machin–” c’est très bon signe ça veut dire que vous êtes particulièrement bourrée d’hormones madame” m’a dit la gyneco)

    Suggestion purée : les meilleures et avec le moins de trucs rajoutés, du temps de ma numéro 2 (je vais m’y recoller pour ce numéro 3) c’étaient les Good Goût. La plupart de leurs recettes sont délicieuses en plus d’avoir une liste d’ingrédients ultra courtes. Le bémol est que ça coûte un bras Mais le secret est de les acheter en ventes privées sur certains sites spécialisés… Je dis ça j’ dis rien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *