Au quotidien / Education

L’entrée en petite section et plus besoin de faire la sieste

Malgré la ressemblance physique de mes enfants avec leur père, il fallait bien qu’il y en ai un qui ait quelque chose de sa mère hein ? Et bien notre petite Samuel, du haut de ses 2 ans ne veut plus faire de sieste. Enfin, si, mais sous peine de nous chanter Ohé Ohé matelots jusqu’à 23 heures. Il va entrer en petite section en septembre prochain, la où la sieste est obligatoire. Comment qu’on va faire ?

 

Notre école n’est pas très éducation bienveillante: les petits font la sieste et pis c’est tout.

 

 

Si toi aussi tu attends le WTC 38

 

Oui Komarde. Le gamin en moyenne section né fin décembre aura le droit à un temps calme alors que l’élève de petite section né en janvier devra se coltiner le dortoir.

Inutile de discuter sur ce point avec la maîtresse, d’autres se sont cassé le nez avant nous.

 

 

Mais cher lecteur, si tu as une idée de pot vin efficace et pas cher, je suis toute ouïe.

Soit Samuel va mettre le boxon dans le dortoir (en digne héritier de ses frères qui ont du mal à se longer dans les bras de Morphée de manière habituelle), soit il va refuser de dormir le soir, faire une grosse sieste l’après-midi pour compenser, pour ne plus être fatigué le soir etc. Problème: il va passer toutes ses mâtinées crevé. Oui, la partie de la journée à l’école maternelle où se font la majorité des apprentissages, en tout cas dans notre école.

Impossible de le récupérer à midi car spoiler alert, pour ne pas se retrouver à la banque de France et/ou jouer de la guitare sèche sous les ponts,  je vais devoir retourner bosser à plein temps. Clairement, je ne reprends pas mes activités à la banque Rothschild, et il m’est donc impossible de trouver une nounou pour la pause méridienne. Je doute d’ailleurs que quelqu’un soit intéressé par un poste de 2h par jour.

 

 

Je suis donc empapaoutée

 

 

 

 

Décidément, entre la rigidité sur la continence et la non négociation sur la question des siestes, l’école maternelle est devenue une machine à formater et presque une machine à broyer de jeunes enfants qui ne rentrent pas dans le cadre, basé sur je ne sais quoi d’ailleurs. Les enfants si jeunes n’ont pas tous les mêmes besoins. Je rappelle aussi qu’à cet âge, dans une classe, entre un enfant né en début d’année et un enfant né en fin d’année, l’écart peut être considérable. L’égalité au lieu de l’équité, le problème éternel du système scolaire français.

 

 

PS: cet article est court car 1/ je suis en vacances car nous sommes tous chez papi/mamie et donc que papa et maman se reposent  2/ je suis une geekette assumée et le jeu que j’attends depuis 2 ans vient enfin de sortir (The long dark chapitre 3).

 

6 Comments

  1. Bon, je n’ai aucune expérience dans ce domaine, l’école maternelle n’existant pas ici. Il y a une seule école maternelle là où tu habites ? Sinon, il me semble qu’on est autorisé à laisser son enfant un an de plus à la nounou et de le faire rentrer en moyenne section. J’avais lu quelque part un article sur un blog qui racontait avoir choisi cette solution pour je ne sais plus quelle raison (et bien sûr aucune idée du nom du blog). Bon courage !

  2. Je compatis, j’ai le même modèle d’enfant ! Et impossible également de le récupérer le midi, pour cause de travail à plein temps.
    Par contre ce qu’on a pu négocier, c’est un coucher “tardif” à 13h40 au lieu de 13h et un réveil parmis les premiers vers 15h. Du coup on limite les dégâts : l’endormissement du soir se fait vers 21h30.
    Et niveau alimentation, on a banni les compotes avec ajout de vitamine C. Ben ça fait une sacrée différence!
    Bon courage!

  3. Bienvenue dans mon monde actuel 😉
    Tess ne fait plus la sieste et c’est ce qui l’angoisse au plus au point à l’école a priori au point qu’elle refuse d’y aller… Bon, on a quand même eu un peu de mieux une semaine avant les vacances, pourvu que ça se poursuive à la rentrée!
    Bref, pas de négo possible, tant pis pour elle, elle doit dormir… Ô joie de l’école maternelle 🙂

  4. J’ai le problème inverse avec ma troisième en moyenne section. Elle qui dort en moyenne 1h30 chaque sieste (+ses 12h la nuit), plus de sieste en MS alors qu’avant c’était au cas par cas. La rentrée a été très dure en terme de fatigue… Et ma puce s’est mise à bégayer !
    La fatigue n’est certainement pas le seul facteur mais ça y contribue beaucoup, clairement.
    Bref… Je rejoins ton analyse et je n’ai pas l’impression que les choses évolueront en mieux à l’avenir au vu des tendances actuelles…

  5. Pareil chez nous, sieste obligatoire de 13h à 15h et non négociable, la maîtresse nous a prévenu dès la réunion de rentrée. Je comprends que ce soit compliqué à gérer pour eux mais les besoins individuels des enfants devraient primer non?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *