Post-Partum

Les cicatrices se referment doucement

Tu as vu comme j’ai choisi un titre philosophique à plusieurs niveaux de lecture hein ? Ouai, aujourd’hui j’ai envie de me taper sur l’épaule, car, aujourd’hui, est une bonne journée. Les choses s’apaisent enfin tant pour Aliénor que pour moi. Punaise, je n’arrête pas de me tromper et de mettre le premier prénom de notre fille au lieu de son alias (son 3e prénom en fait, donc je ne triche que juste un petit peu hein). Heureusement que je me relis (sauf sur IG des fois).

 

Aliénor se remplume doucement depuis que nous avons commencé
l’éviction totale des protéines de lait de vache

 

Elle a repris 110 g en 4 jours notre petite battante.

 

 

 

Encore merci Wonder Pédiatre, car je sais que certains diagnostics peuvent être vraiment très longs. Aliénor est donc au Nutramigen LGG agrémenté de Magic Mix pour l’épaissir. Le RGO commence lui aussi à s’atténuer.

Je vous dis pas la dépression de la famille de Mr G, normands pur sucre depuis les vikings, pour qui la base de l’alimentation reste le beurre et la crème fraîche.

 

Je lui ai beaucoup parlé à cette petite. Je lui ai dit qu’elle venait d’une lignée de femmes badass, et ce avant même que ce mot existe officiellement. Son arrière grand-mère a géré seule pendant des années un commerce et 8 enfants, elle a récupéré la mobilité de son bras après un accident alors que tous les médecins s’accordaient pour dire que c’est impossible.

Sa mère est capable de se faire ouvrir le bide presque aucune anesthésie et de faire des blagues à l’infirmière 15 minutes plus tard.

Aliénor, quant à elle, s’est accroché dans mon ventre alors que les médecins disaient que c’était impossible. Elle dit fuck à mes hormones en vrac, à mon utérus inhospitalier. La fureur de vivre cette petite. Il était hors de question qu’elle s’arrête en si bon chemin. Bon, j’ai tout de même commencé à être une mère indigne dès ses premiers jours en lui rappelant la menace d’une hospitalisation et d’une sonde gastrique.

 

 

 

Vous savez quoi ?
C’est lorsque je lui parlais de tout ça qu’elle mettait le plus d’ardeur à boire

Mais ça reste quand même un bon vieux gavage des familles.

 

 

 

 

Elle est réveillée manu militari toutes les 4h pour qu’elle prenne péniblement un biberon de 90ml qu’elle a le plus grand mal à finir.

 

Sauf que depuis hier, elle se met à pleurer lorsque sonne l’heure (et même un peu avant).
Elle est de plus en plus éveillée, et je vois ses joues redevenir un peu plus grasses chaque jour.

 

Je pense aussi que les effets du Lamictal, c’est-à-dire la sédation et les difficultés de succussion, commencent à vraiment s’estomper.

 

 

 

Ma cicatrice de césarienne s’est infectée et s’est ré-ouverte
Mais un(e) infirmier(e) passe tous les soirs pour mettre un pansement
et accélérer la guérison

 

 

 

 

 

Bon je ne vous dirais pas que c’est totalement indolore. La cicatrice fait bien mal, tire lorsque je suis allongée et que je bouge les jambes. Mais pas de panique les mamans qui vont avoir une césarienne: c’est bien la première fois que ça m’arrive, et c’est en général assez rare. Il faut dire que l’équipe du bloc a refermé aussi vite que possible étant donné les circonstances. Et puis 35 agrafes au lieu de 20 normalement, ça n’a pas aidé.

 

On voit tout de même un gros mieux depuis le début des soins infirmiers.
Par contre, il est probable que ma cicatrice reste moche même après cicatrisation complète.

 

Je t’invite à chercher cicatrice de césarienne hypertrophique dans ton moteur de recherche préféré, et à cliquer sur la section images. De rien.
Je vous avoue que vu l’emplacement très bas de la cicatrice de césarienne, il est probable que je n’embête même pas avec les traitements possibles pour en améliorer l’esthétique. Cela restera entre Mr G, mon esthéticienne spécialiste du maillot et moi.

 

Et sinon j’ai eu le droit au petit retour de couches, histoire de rassurer sur la bonne cicatrisation du truc. Tu sais, ce moment où tu te crois délivrée des saignements post-accouchements depuis genre une semaine,  et où ton utérus décide que c’est cool de laisser couler soudainement du sang bien rouge à robinet ouvert. Alors que tu portes une robe. Donc rien pour absorber sauf ta culotte qui ne tient pas 2 minutes. Avec le sang qui dégouline le long des jambes, c’est l’effet Carrie assuré.

 

 

 

 

On panse aussi les plaies psychiques laissées par cette non-grossesse

 

 

 

 

 

On commence à laisser derrière nous ces mois d’incertitudes.
On commence à croire qu’elle va bien rester avec nous pour de bon.

 

 

On commence à se dire qu’elle ne pas repartir à l’hôpital, continuer sur des peut-être bientôt si tout va bien elle sera chez nous, chez elle.

Mon état d’hypervigilance commence à s’atténuer, je commence à pouvoir à nouveau dormir … et parfois même sans somnifères du tout (juste une bonne vieille vidéo de relaxation, mais ça compte pas hein).

Mr G a insisté plusieurs fois pour que je demande mon dossier médical à l’hôpital de Port Royal et à celui de Rambouillet. Honnêtement, je n’en ai aucune envie … pour le moment. Parfois, je ressens “par flash” les premiers coups de scalpels, les écarteurs, mais aussi la sortie de ma fille, les eaux chaudes qui coulaient sur mon ventre et mes jambes. Je me dis que c’est le plus proche que j’ai été d’accoucher. Même si je ne me souviens même pas de la présence de mon conjoint à mes côtés. Ce sont uniquement des sensations, aucunes images. En fait si, une seule courte image, celle de ma fille qu’on m’a présentée à ma droite juste après la naissance.

 

Trop de rose marshmallow dégoulinant par ici, viiiite une blague pourrie

 

 

On en parle du fait que dans moins d’un mois la dernière saison de Orange is the new black va sortir sur Netflix ?

 

 

Bon par contre Mr G est resté bloqué sur la discussion avec le chirurgien qui lui disait avec un air grave que j’avais failli y passer. Pourquoi pour moi c’est genre OSEF ? C’est bon, je suis toujours en pleine forme dans un état semblable à celui d’avant grossesse. Je ne serai plus jamais enceinte grâce au capitaine vasectomie.

 

Bon, je vais écourter cet article, c’est l’heure pour Aliénor de retourner sur le ventre de maman.
Pendant que maman se descend un Cacolac et se mate un énième épisode de Dr House.

22 Comments

  1. Que de bonnes nouvelles ! Je suis ravie pour vous ! Vous devez être soulagée pour votre fille. Je vous souhaite que la situation continue à s’améliorer.
    P.S : pour l’anecdote, j’ai vu passer le prénom officiel de votre fille sur IG. Je porte le même, je suis née un 3 juin, par césarienne programmée, au terme d’une grossesse difficile, et après pas mal de problèmes de fertilité… la vie a de ces coïncidences…
    Bon rétablissement à vous deux !

    1. Effectivement, là ça fait beaucoup de coïncidences 😉 ! C’est incroyable ! Il ne manque plus qu’une naissance en région parisienne et là je dis que l’univers s’est mêlé de quelque chose !

    1. Ah quelle curiosité :). Dans un sens, ce n’est pas beau à voir, mais c’est la réalité de certaines mamans césarisées donc autant en parler sans tabou

  2. Super que les nouvelles soient bonnes! J’espère que ta cicatrice ne sera quand même pas si moche avec quelques petits massages notamment même si ça ne la révolutionnera pas, c’est certain!
    Je suis quand même épatée que tu n’aies finalement pas si mal vécu ta césarienne vu les conditions… Tu es une warrior mais fais quand même attention à toi et ne t’oublie pas 🙂

    1. Oh tu sais, je pense que pour le moment je suis encore tellement la tête sous l’eau que je n’ai pas le temps de repenser à cette césarienne. Mais je sais qu’il y aura un retour de bâton. Pour ce qui est des massages, dès qu’elle sera complètement refermée, je m’y mettre, car en effet, ça aide à la rendre moins moche

  3. Je suis très contente de savoir qu’Aliénor se remplume. Le plus angoissant semble bien derrière vous, je le souhaite en tout cas !
    J’ajoute quand même un “+1” au commentaire de Madame Bobette juste au-dessus : prends bien soin de toi quand même, tout ça a été difficile à vivre et si pour le moment tu as l’impression d’être en mode “osef” notamment pour cette naissance… épique, dirons-nous, un contrecoup pourrait survenir. Plein de bonnes ondes !

    1. Je ne doute pas du retour de bâton dans quelques semaines/mois. A ce moment là je pense demander mon dossier médical pour retracer les évènements dans ma tête. Mais pour le coup, je ne vais rien reprocher à l’hôpital car mes souhaits ont été respectés.

    1. Oh tu sais ce n’est pas vraiment du courage :). Les évènements font juste qu’il faut s’accrocher pour ne pas couler, je n’ai pas beaucoup de mérite.

  4. J’adore les titres à double sens ! Je suis vraiment heureuse et soulagée pour vous que les choses s’améliorent et que votre ciel devienne plus bleu. Profitez-bien de vos câlins, c’est tellement délicieux cette période ou bébé reste sans bouger des heures sur maman, et ça passe si vite !

    1. Tu vas me faire rougir ;). On a pas beaucoup de mérite, on droit juste composer avec les briques qu’on envoie sur notre minois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *