Voyages

Nos envies pour des vacances en famille au frais: le Danemark

Au cas où tu ne l’aurais pas remarqué nous sommes des gens bizarres des originaux. Clairement j’aime la mer, je ne vais pas te mentir. Mais l’idée de me retrouver sous le cagnard avec trois enfants en bas-âge, une plage bondée et un coup de chaleur en chargement, ça ne me tente pas plus que ça. Tu vas me dire que dans ce cas je devrais aller traîner mon tee-shirt trempé (de sueur, so sexy) sur les flancs des montagnes. Oui mais non. Nous on veut du frais, du vrai !
Comme nous sommes fauchés, notre voyage sera seulement onirique. Donc voici notre catalogue de destination de rêve pour des vacances d’été réussies. Premier épisode: le Danemark !

Quand je pense aux vacances d’été au soleil, je ne pense plus mojitos et apéros au soleil couchant.

Mon processus de vieillissement a été subitement accéléré par la maternité. J’ai des rides, des cheveux blancs, et des cernes abyssales, et … je ne supporte plus la chaleur.
Et je ne vous parle pas de Mr G qui devient un espèce d’humanoïde dégoulinant de sueur et de mauvaise humeur dès que le thermomètre dépasse 25 degrés.

Je pense maintenant surtout aux enfants confinés dans le tout petit appart en location qui t’a coûté un bras.
La misère est moins pénible au soleil apparemment. Mais bon la misère quand même …
Je pense aux longues heures de l’après-midi où le soleil cogne bien trop fort
pour que nous puissions laisser sortir à l’extérieur les petits monstres paradoxalement aussi excités qu’harassés par la forte chaleur.


Je pense aux “j’ai pas faim, il fait trop chaud” qui font des repas de vrais moment de bonheur partagé en famille.

Je pense qu’au vu de la dite chaleur il ne reste que la plage pour trouver un peu de frais.
La piscine ? N’y penses même pas, il n’y a plus de transats depuis 6h ce matin.
Je pense au match de catch pour le tartinage en règle de crème solaire,
aux changements de couche avec le sable qui rentre partout, la voiture qui se transforme en dune du Pilat à la fin de la semaine.

Je pense aux siestes impossibles du fait du bruit et de la chaleur d’une plage bondée et donc à des enfants intenables en fin de journée.

Je pense aux activités en famille où c’est 2h d’attente pour 10 minutes de fun bien surévalué.
Le tout pour un prix exorbitant qui a fait du +200% d’augmentation depuis le mois de juin.
Et puis rappelles toi, la misère tout ça tout ça, donc tu vas pas en faire beaucoup des activités.

 

Et je ne te parle pas de l’agression visuelle des cagoles en tout genre et de l’estime de soi qui sanglote dans les catacombes à chaque fois que tu vois passer une jeune femme mince et bronzée. Avec un supplément “ô rage, ô désespoir, ô vergetures ennemies, qu’ai je donc fait pour ne pas mériter ce bikini ” chaque fois que tu la voies passer avec un jeune enfant dans les bras.

Bref, je n’en rêve plus encore.

 

Nous rêvons d’une destination où il ferait juste assez chaud pour se dire
qu’on peut mettre un tee-shirt ou même un pull à manches longues soyons fous.
Une destination où il n’y aurait pas de parasols, mais de beaux et grands espaces pour faire de grands balades qui fatiguent bien les enfants et les font bailler le soir venu.
Je rêve aussi de verdure, d’air marin, de paysages abrupts. De l’odeur de la pluie sur l’herbe.
De voir quelque chose de différent.
Et puis, Mr G et moi avons une affinité particulière pour les cultures celtes et nordiques et nous avons envie de les faire découvrir à nos enfants.

 

Premier arrêt aujourd’hui: Le Danemark

 

Clairement je serais au paradis sur cette terre des Vikings. Je t’ai déjà dit à quel point j’aimais les vikings et la culture nordique ? La dolce vita ne fais pas chanter mon coeur, mais les sons gutturaux des langues du nord de l’Europe, ça oui.
Très sérieusement depuis que j’ai 15 ans je crie haut et forme que je finirais avec un viking et qu’on aura plein de petits enfants blonds avec des casques à cornes. Et je l’ai fait. Sauf qu’il est pas blond le bougre. Et de toute façon vu ma carrure et mon sens inné de la délicatesse c’est Gerda qu’il faudrait m’appeler (qui a dit la grosse Berta au fond de la salle ?). Je me sentirai plus à ma place qu’avec les parisiennes/italiennes fluettes et raffinées.

D’ailleurs je trouve que certains mots sont assez proche de leur équivalent dans la langue de Goethe. Ce qui est un plus pour éviter de se retrouver comme dans Lost in Translation.

Oses me dire que ça vaut pas le détour ça hein ?

Le Danemark un très bon compromis entre visite de sites naturels et visites historiques, deux deux activités préférées en vacances.

J’ai également eu de très bons échos sur le côté familiy friendly de cette destination.

De nombreux musées et sites touristiques ont l’air de proposer des activités gratuites pour les enfants. Parce que faut pas déconner, avoir des enfants qui s’ennuient pendant que tu profites d’un point d’intérêt que tu as marqué d’une croix rouge dans ta do list provoque une lutte intérieure pour ne pas prendre le prochain avion direction la maison et ses épisodes de pat patrouille salvateurs.

Les paysages Danois me plaisent car j’aime ces espaces naturels où la beauté est moins spectaculaire que les cascades d’Islande par exemple.
J’aime me dire que le charme de ces terres se trouve dans l’harmonie des différentes espaces et dans les petits détails discrets.

 

Nous commencerions notre voyage par la capitale: Copenhague.

En bons touristes moutons nous nous jetterions le premier jour sur un tour de la ville en bus. Nous nous délecterions de toutes ces sonorités des lieux qui fleurent bon la mythologie nordique.  Puis odeurs du marché couvert et de son large choix en matière de Street Food. Les yeux des enfants ne seraient pas en reste avec les multitudes de maisons aux couleurs vives. Nous pourrions sentir la fraîcheur des canaux qui serpentent dans la ville.

 

Un autre must avec des enfants je pense c’est une petite visite à Légoland.

Certaines parties du musée sont dédiées aux univers des héros des enfants, mais il existe aussi une partie qui reproduit les paysages et les monuments Danois. Une occasion de se donner bonne conscience avec un objectif de visite vaguement culturel. Parce qu’il ne faut pas se le cacher, tu es en plein dans le piège à touristes commercial version chants des sirènes pour parents en recherche désespérée d’occupation pour leurs bambins.

Pour faire bonne mesure et sortir des espaces clos, nous pourrions marcher dans les pas d’Andersen et se plonger dans ses contes. Et aller voir la petite sirène évidemment. Isaac qui adore les princesses serait aux anges.

 

Côté hébergement, je pense que nous opterions pour un AirBB pour ne pas avoir à faire un trou dans le porte monnaie en achetant tous nos repas à l’extérieur.

Se ravitailler dans les supermarchés locaux est pour moi aussi une bonne manière de se mettre à l’heure locale. Même si parfois c’est sport pour la lecture des étiquettes, ce qui en fait tout le fun en fait ;). Mais je ne cracherai pas sur un ou deux dîner dans des familles danoises, ce qui apparemment est assez courant. Un bon compromis pour rencontrer des gens du cru et aller au-delà des sites touristiques, plonger dans le grand bain l’immersion culturelle. La base quoi.
Sinon autant aller se faire une semaine au club med aux Baléares où l’activité la plus dépaysante est cours d’aquagym par Pablo le GO.

Évidemment nous dans un accès de folie nous réserverions une table au restaurant Noma, qui est présenté par la presse comme le meilleur restaurant du monde. Nous pourrions nous y initier à la gastronomie locale dans un cadre traditionnel. Comprendre par là boisé et brute de fonderie. Bon en tant que végétarienne, je passerai mon tour pour le poisson fumé, faut pas déconner. Mais les autres membres de la famille pourraient se délecter du Smorrebrod local.

 

Le Danemark semble être aussi réputé pour ses pâtisseries, et ça toute la famille y a droit !

 

Et puis nous prendrions le chemin de Roskilde, LA ville viking

Le clou du spectacle: les navires vikings reconstitués à partir d’épaves trouvés dans fjords. Et hop on monte à bord, et … on rame. Littéralement. Vas y pour trouver un autre gamin qui peut se vanter de ça dans la cour de récré à la rentrée. Et puis il faut bien brûler les calories que tu as avalées avec les pâtisseries de Copenhague hein.

Apparemment il est possible pour les enfants de construire leur propre petit bateau viking.
Motricité fine tout ça tout ça.
Même en vacances on stimule nos petits bouts de chou.
On se rattrape sur les trop nombreux épisodes de Tracteur Tom visionnés au cours de l’année #culpabilité.

 

On pourrait également faire connaissance avec notre premier Fjord. Que serait un périple dans un pays scandinave sans ce must have des touristes en tout genre.

Pour rien gâcher la cathédrale de la ville est inscrite au patrimoine de l’UNESCO.

 

C’est tout de même l’été, donc nous pourrions aussi profiter des nombreuses façades littorales du pays
Réglez vos GPS sur la pointe la plus au nord du Danemark direction Skagen.

Les plages de sable blanc, la mer d’un bleu profond, l’herbe plus verte qu’ailleurs, les montagnes en arrière plan. Si ça ne fout pas la pâtée à tous les paysages tropicaux, moi je sais plus quoi dire. Et tout ça sans marcher sur les voisins! Et sans avoir besoin d’emporter un parasol pour survivre. L’air frais marin sur la peau, le gout salé dans le nez. Les pieds dans l’eau sans avoir besoin de montrer tes bourrelets. Et avoir du sable sur tout le corps.

 

Une petite halte pour se remettre de toutes ces sorties plus ou moins culturelles et de prendre du temps pour ne penser à rien en famille.

 

Le Danemark est un pays idéal pour les cyclistes parait-il. Et moi, j’adore le vélo.

On peut sans problèmes se rendre dans la plupart des espaces touristiques tout en faisant son quota quotidien de sport. Nous pourrions louer un vélo avec une remorque pliable pour la caser dans un train pour Samuel et adapter deux sièges enfants sur l’autre vélo. Avec la nativité de penser que ça ne sera pas juste une grosse galère avec trois enfants en bas âge. Ca et puis aussi parce qu’on aime pas conduire dans un pays étranger et qu’on économise le budget voiture de location.

Oui je rêve, mais je rêve réalité.

 

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté. 

L’invitation au voyage, Charles Baudelaire

18 Comments

  1. Bien d’accord avec toi. Je rêve de partir en Suède. Que se soit l’été ou l’hiver. On ne passe pas souvent à ces destinations (nordiques) pour l’été et je trouve ca chouette que tu les mettes à l’honneur ici 🙂 Merci à toi pour ça ! Et j’espère que ces vacances vous feront du bien à tous pour vous ressourcer et prendre soin de vous 🙂

    1. Merci :). J’ai tout d’abord pensé à vous parler de l’Islande mais apparemment c’est très prisé en été ..

      J’espère aussi que tes vacances seront reposantes. J’admire ta régularité pour publier plusieurs fois par semaine et sans jamais faillir ! Tu auras bien mérité de te reposer un peu cet été !

      1. L’Islande fait rêver aussi, c’est sur !!
        Merci à toi pour ce gentil mot. J’aime publier, même en vacances haha 😉 Je suis d’ailleurs déjà partie en Slovénie alors que je tenais le blog 😉 D’ailleurs, je RECOMMANDE cette destination pour les amoureux de la nature !!!

  2. Même si c’est encore en phase “rêve”, je trouve cette destination très sympathique. Juste avant que j’apprenne ma grossesse, on avait prévu d’y aller en vacances avec mon mari mais finalement, c’est encore au stade “projet de vacances” car bon c’est un pays où le coût de la vie est assez cher. Ma belle-soeur et son fiancé ont fait ces dernières années beaucoup de pays scandinaves car ils apprécient moyennement les pays très chauds. Sinon le Danemark c’est un pays qui est vraiment kids friendly avec plein de choses pour les enfants.

    1. C’est sur que les pays nordiques ne sont pas donnés en terme de cout de la vie … C’est je pense ce qui fait aussi qu’il n’y a pas des tonnes de visiteurs le reste de l’année

  3. Tout à fait d’accord pour cette fraiche destination !
    Je ne connais pas le Danemark mais comme toi je supporte de moins en moins les grandes chaleurs tout comme j’ai beaucoup de mal à m’afficher en maillot de bain (les kilos de la grossesse, pffff). Le physique style viking est franchement attirant 😍😍 mais aux dernières nouvelles je suis toujours mariée (zut…).

    1. J’ai épousé à un viking comme ça je peux allier les deux ;). Mais depuis que je suis en couple stable, je regardes moins les autres hommes de toute façon. Certains matins je vois passer un joggeur digne des pubs d’Armani. Il a souvent l’habitude de s’essuyer le visage avec son tee-shirt dès qu’il croise des filles pour afficher ses abdos comme dans les magazines. Maintenant je pense que ma meilleure amie, célibataire, devrait être spectatrice plutot que moi 😉

  4. C’est clair que ta description des vacances à la mer ne donne pas envie…Pour une fois cette année, je n’aurais pas rechigné contre un voyage un peu plus au frais, ça fait 3 mois qu’on a chaud en France et la chaleur et moi…bref. Mais le mari est clairement contre. Et la pluie me déprime. Bref, il faudrait qu’on trouve un compromis, mais ça impliquerait de revoir totalement notre représentation des vacances. En tout cas, le Danemark, ça a l’air très, très beau!

  5. C’edt rigolo nous avons eu la même envie nous y partons samedi prochaines notre 7 ans.
    15 jours à Copenhague en Airbnb avec entre autres Legoland au programme.
    Ce sont nos 15 jours à Amsterdam l’été dernier qui nous ont donné l’idée

    1. Amsterdam me fait rêver aussi. Certainement à cause du livre The fault is in our stars de John Green (nos étoiles contraires je crois en français). La description qui en faite fait vraiment rêver. Et on est loin de la réputation sulfureuse de la ville

  6. Nous avons fait le Danemark avec 3 enfants et c etait top! Elles ont adoré, c est effectivement tres kids friendly partout, et pas que dès qu on s arrétait quelqu un venait voir si on etait perdus ^^ on s est sentis en sécurité partout. On a fait un mix nature/culture super. On a fait ville/mer/campagne, vu plein d animaux (biches, lièvres, écureuils dans les jardins) et les airb&b étaient super cosy! Une très bonne expérience. Et la météo était pas mal du tout (3 jours de pluie sur 3 semaines, l avantage du “vrai” airb&b dans ce cas là c est que les jouets des hôtes aident pas mal!). C était quasi le même budget que si nous étions partis en France (hebergement moins cher mais bouffe plus chere). Bref, je conseille!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *