Au quotidien / Grossesse et Post-partum / Post-Partum

Nos premiers jours avec Aliénor

Cet article a été élaboré sous l’influence du manque de sommeil et du manque de mes grands et de ma maison. Il n’y a pas non plus un grand effort de relecture malheureusement.  Un nouveau-né, 3 enfants en bas-âge, un ventre en vrac tout ça tout ça.

 

 

La césarienne en elle-même fut épique

 

En quelques mots (je pense que je vous ferai un article plus complet): je suis Terminator d’après Mr G. La rachianesthésie n’a, selon l’anesthésiste, pas pu être posée à cause de mon embonpoint. Je reste dubitative car les deux autres fois, elle a été posée sans problèmes et j’avais quelques kilos en plus au compteur.

 

Il était hors de question pour moi d’avoir une anesthésie générale.
Nope, je serai présente quoi qu’il arrive.
Les mecs, on y va comme ça

 

 

 

L’équipe n’était pas jouasse à cette idée. En fait, plutôt carrément opposée. Mais se badigeonner le derrière avec la loi Kouchner et le consentement du patient, lorsque la dite patiente est une juriste est beaucoup plus risqué que l’alternative.

 

C’est en pédalant des jambes et avec un max d’anti-douleurs que j’ai donc démarré cette césarienne.

 

 

Bon j’étais à moitié présente à cause des anti-douleurs qui m’ont un peu mise dans le gaz, mais je me souviens des premiers coups de bistouri, de sentir parfaitement ma fille sortir, de la poche des eaux qui a coulé sur mes jambes, des agrafes posées. Bon, je vais pas vous mentir, j’ai douillé ma race. Mais c’était MON choix, ma douleur choisie pour vivre intensément ce moment, donc j’ai serré les dents et je ne regrette rien.

 

 

Et j’étais fraîche comme un gardon en salle de réveil. Pas du tout traumatisée, OKLM. L’esprit peut faire des merveilles sur le corps. Je faisais des blagues à l’infirmière. Impossible de dormir, j’étais trop impatiente de voir ma fille. La sage-femme est passée régulièrement en salle de réveil me montrer les photos faites sur le portable de Mr G.

 

 

J’ai par la suite appris que nous étions passés à côté du pire.

 

 

 

Le segment inférieur de mon utérus était devenu transparent. L’isthmocèle était apparemment pas aussi centré que les échographies le laissaient présager, ce qui m’aurait sauvé elle et moi. Le chirurgien m’a dit que si le gredin eut été aussi bien centré qu’un titre dans word, l’utérus aurait lâché il y’a plusieurs semaines. Bon pas avec ces mots là hein, mais c’est l’idée.

 

Tout est bien qui se finit bien.

 

Aliénor est en pleine forme

 

 

Elle n’a pas dérogé à la règle instituée par ses frères: c’est un beau bébé que voilà. A 36+6 SA, elle pèse 3.3 kg et mesure 48 cm.  Le pédiatre et la sage-femme la trouve très tonique.

 

Elle est un peu moins gloutonne que ses frères et ne mange que toutes les 4h. La nuit c’est même toutes les 5h.  Par contre, les régurgitations plusieurs heures après les biberons vont bon train, on entend à nouveau cet horrible bruit du reflux, les petits gémissements lorsqu’elle machouille le lait qui remonte. Bonjour cher RGO. Heureusement, on est rodés. Polysilane et lait AR, heeeeere we coooome.

 

 

 

 

Nous réussissons à nous apprivoiser mutuellement mieux que je ne le pensais

 

Aliénor aime bien être dans les bras de maman, et maman aime bien avoir Aliénor dans les bras. Compte tenu de notre parcours, c’était loin d’être gagné ! Mais je n’ai pas assez de recul, 4 jours après sa naissance, pour vous en dire vraiment beaucoup plus.

La présence de papa me rassure vraiment beaucoup. Il y’a pas à dire, Mr G  c’est vraiment un pro.

 

 

 

Toutefois, je dois admettre que je suis sujette à des grosses insomnies et des angoisses

 

Genre je dors 2h par nuit même quand Aliénor dort. Du coup, je préviens Mr G et je m’assomme de somnifères pour gagner quelques heures de zzzzzzz. Et j’en ai besoin pour que mon corps se répare. Mais là ça commence à moins bien marcher. A l’heure où je vous écris (jeudi 06/06 à 15h51 précises), je viens de lui donner avec succès son premier biberon de pas de la maternité. Alors qu’à la dite maternité, elle ne voulait prendre correctement qu’avec son père. La j’ai trouvé le biberon et la tétine qu’elle aime encore plus que celle de la maternité avec laquelle ça coulait de partout. Le tout avec la douleur des agrafes réveillée par les 2e étages à monter. Je suis un peu fière je dois avouer.

Mais je suis une boule d’angoisses, de stress, et de baisse d’hormones de J3.

J’ai reçu ma petite écharpe sans nœud de chez Love Radius/Je porte mon bébé (que je n’ai pas réussi à mettre en place). Je pense que ça va aider pour créer le lien, tout en maintenant le temps consacré aux aînés qui le méritent également.

 

 

 

Il en est fini de mes rêves d’allaitement

 

A peine remontée en chambre, la cadre sage-femme est passée me voir.

 

Elle m’a donné “un choix”: le lamictal n’est selon elle pas du tout compatible avec l’allaitement maternel, même mixte, les risques seraient beaucoup trop graves et importants.

 

Donc soit je lui donne du lait artificiel et on reste copines,
soit je persiste à vouloir lui donner un peu de mon lait et Aliénor reste hospitalisée pendant toute la durée de l’allaitement pour qu’elle soit surveillée.

 

 

Autant te dire qu’après t’être faite charcuter deux heures avant, être un chtouille dans le gaz avec les anti-douleurs, et avoir un Mr G ravi qu’on écoute sa cause, j’ai dit ok, on laisse tomber. J’étais trop épuisée pour me battre seule.

J’avoue que je n’ai pas encore assez de recul pour ressentir quelque chose par rapport à tout ça. Mais je sais que ce moment viendra me faire longuement cogiter par la suite.

 

 

 

Physiquement, je me remets très bien

 

Je suis remontée en chambre vers 13h30/14h. A 17h, je me suis levée et je suis allée me prendre une douche (sur une chaise je précise). Et ma récompense: une bonne compote bien fraîche. Cherchez pas, je devais encore être sous l’effet des anti-douleurs.

Si vous voulez rigoler, savez-vous ce qui me motive à me lever juste après l’opération ? Il est hors de question que j’utilise le bassin pour le pipi. Pas de toilettes, pas de pipi, c’est mon mojo.

 

 

 

9 Comments

  1. Heureuse de savoir que tout est bien qui fini bien! Je vous admire pour la césarienne, respect. Je vous souhaite de tout cœur une installation en douceur dans cette nouvelle vie à 6, et un bon rétablissement.
    Et bon courage pour le f….g RGO!

  2. Gloups, une césa sous simples anti-douleurs, tu n’es pas Terminator, tu es un mélange de Hulk et de Terminator! Je suis ravie de voir que tu vis sereinement l’arrivée d’Aliénor et que le lien se met gentiment en place. Je vous souhaite que chacun trouve vite sa nouvelle place dans cette vie à six!
    Et m*rde pour le RGO, j’espère qu’elle pourra se contenter de Polysilane et lait AR.

  3. “Tout est bien qui finit bien”, et je suis tellement heureuse pour vous de lire ces mots.
    Malgré des difficultés rencontrées, vous allez bien toutes les deux et je crois que c’est bien là l’essentiel.
    Je te souhaite de savourer (tant que possible avec les douleurs et le manque de sommeil) ces premiers moments ensemble, chez vous <3
    À bientôt,
    Charlotte.

  4. Je suis hyper heureuse pour vous de cet heureux dénouement, de cette jolie pépette, de ton utérus qui a tenu le choc comme un pro. Et mille bravos à toi pour ton courage, pour tout ce que tu as encaissé avant, pendant, maintenant. Tu es une sacrée meuf !
    Alors j’ai envie de te dire que le reste, c’est peanuts à côté d’une rupture utérine frôlée d’un cheveu, même si tu es déçue. Vous êtes en vie toutes les deux : c’est ça le gros gros kif ! <3

  5. Bravo à toi, tu as réussi, jusqu’au bout et en mode warrior… Quelques frayeurs, de la douleur mais finalement, tout a l’air de bien se passer! Aliénor est une jolie petite fille, profite de chaque moment et bon courage avec le RGO…

  6. Oh pu****, tu as tout mon respect pour ta césarienne dans ces conditions ! Je ralais de ne pas avoir senti mes bras pour ma dernière mais finalement je préfère cette option à celle de sentir le bistouri ! 😨
    Pour le lever le plus tôt possible je suis bien d’accord que ça aide vraiment à récupèrer. Je te souhaite un rétablissement rapide et de profiter au maximum de ta petite Alienor, qui a une bouille adorable. Bon courage et beaucoup de bonheur à 6 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *