Education / J'ai vu, j'ai lu / On teste

Préparer leur première rentrée en pratique

Il y’a deux périodes de l’année que j’attends avec impatience: Noël et la rentrée scolaire. La rentrée ça évoque pour moi des souvenirs d’enfance très joyeux où ENFIN je pouvais retourner à l’école au lieu de tourner en rond entre 4 murs. J’allais à nouveau pouvoir apprendre et voir des gens. C’est dans une joie non dissimulée que je vais faire cette année ma première rentrée en tant que maman (en vrai tu entends un gigantesque cri de satisfaction presque bestial dans ma tête). J’ai tenté de tour préparer aux petits oignions. Et voilà le résultat.

En préambule je tiens à préciser que cet article n’a été sponsorisé par aucune marque présentée.
J’ai choisi moi-même ces produits et j’ai tout payé avec mes sousous.

Si tu as bien suivi le chaos qu’ont été les mois de juin et de juillet (ici, par là, et enfin le point final par ici), tu sais que la préparation de cette rentrée a été loin d’être sereine.

Mais mon organisation germano-militaire a vite repris le dessus.
To do-list avec budget et rétroplanning au programme, oui monsieur.

La rentrée c’est un budget, même pour une première entrée en maternelle

L’idée principale est de pouvoir étaler les dépenses sur les mois de juillet et d’août. Parce qu’avec le déménagement on est plutôt Izzy Stevens qu’Addison Montgomery. Traduction: les pâtes au beurre, ce met tellement sous-estimé.

Notre budget pour les fournitures seules pour deux enfants est de 152 €, soit environ 70 € par mois (étiquettes vêtements et fournitures incluses). Mais il faut aussi compter le vestiaire d’automne des aînés et là ce sera facilement 250 €, et en guettant les promos sur le net. Parce que faut pas déconner, je vais pas mettre 40€ x 2 dans une paire de chaussures de sport correctes. Donc nous sommes plutôt un budget mensuel de 200 €, soit 400 et quelques euros à sortir de notre poche.

 

Tu vas me dire que je peux faire baisser tout ça en vendant
les vêtements des grands et/ou en les achetant sur Vinted et cie !

Ben en fait je ne suis pas très fan dans notre cas. Déjà je ne suis vraiment pas une grande consommatrice de vêtements de marque, que ce soit pour moi ou pour mes enfants. Avoir des vêtements de marque à petit prix ne m’intéresse donc absolument pas. Certains vêtements de marque sont de meilleure qualité, je le reconnais. Mais franchement pour des pompes qui servent à marcher par terre et des vêtements qui vont prendre leur race de terre, de lait à moitié digéré pour Samuel, de nourriture qui tente la grande évasion entre l’assiette et la bouche, j’ai pas envie de jeter mes billets façon strip club. Et il faut être honnête, dans la plupart des cas on paie surtout le nom de la marque et toute son “aura”. Je m’en tape une oreille avec une babouche du croco de Lacoste ou du Poney Club de Ralp.

Je ne revends pas les vêtements qui sont maintenant trop petits pour eux car ils attendent sagement d’être portés par leur petit frère. Et justement, je souhaite acheter des vêtements ayant zéro usages derrière lui car ils vont devoir être solides pour vêtir 3 enfants. Surtout les nôtres.

Ben alors où tu vas pour pas laisser ton PEL à chaque changement de saison ?

Nos deux enseignes fétiches sont donc Gémo pour les chaussures, les hauts et les manteaux principalement. Leur collection garçon est tout aussi bien fournie que leur collection fille, et c’est assez rare pour le souligner. Les modèles sont très actuels, parfaitement à mon goût (le look skateur/surfeur) et ne font pas bébé, ce qui est important pour moi. J’aime habiller mes garçons en vrai petit garçon. Exit les trucs choupinoupinet au delà de 6 mois.

Nous avons également la carte Orchestra qui nous permet d’acheter les pantalons, les pyjamas à petit prix ainsi que certains hauts “super héros”. Ici c’est Team Spiderman (mais je ne désespère pas de les convertir à Batman).

 

Parlons maintenant des fournitures scolaires

 

J’ai réussi à me procurer la liste des fournitures et des diverses choses dont doivent se munir les nouveaux élèves (ahhh rien que ce mot, exquis) via des autres parents d’enfants qui vont être scolarisés en petite section dans la même école.

Dans notre école de quartier ça ne rigole pas. J’ai été assez étonnée de voir qu’il fallait déjà se mettre aux cahiers, classeurs et autres protèges cahiers rouges et verts 24X32 et pas d’une autre couleur. Et un cartable de grand pour y mettre tous ces grands cahiers et classeurs, ainsi qu’un petit sac pour y mettre les chaussons de sport/motricité. Et bien sur, grand classique, qu’il fallait que tout soit étiqueté au nom de l’enfant, vêtements comme fournitures scolaires.

 

En ce qui concerne les cartables

Nous avons choisi de rester dans des références à petit prix. Étant donné que nous voulions éviter que les aînés ne se jettent sur les sacs Pat Patrouille et Spiderman, nous avons fait cet achat sans eux. Mais nous avons bien sur tenu compte de leurs goûts et chacun a pu choisir entre les deux une fois arrivés à la maison. Je ne pense pas qu’à l’entré en maternelle le choix du cartable revêt une importance extrême pour l’enfant. Oui c’est mieux s’ils choisissent en magasin c’est sur, la préparation concrète de l’entrée à l’école, la joie de choisir des objets de grand.

Mais bon, 40€ pour un cartable, qui soyons honnête, va prendre cher pendant l’année et sera très rapidement complètement abîmé, le tout X2 car deux enfants, ben je passe mon tour. Sur ce type de cartable on paye surtout la marque. Le budget pour nous serait passé du simple au double.

Bon le cartable stormtrooper me faisait de l’oeil, mais j’ai résisté. J’ai donc pris un sac avec un léopard, et un sac avec des voitures car je sais qu’ils aiment les animaux un peu “savane” et les voitures. J’aurai préféré un sac avec un lion mais 40 € pour le roi Lion, non merci.

En outre sur le côté principe d’éducation/principe de vie, je ne tiens pas forcément à faire de mes enfants des consommateurs dociles et captifs qui achètent un objet juste parce qu’il y’a la tronche de Super Héros Lambda dessus. Un tee-shirt pour faire comme les copains oui, mais pas la panoplie entière.Nous avons pris en compte le confort au niveau des bretelles, la solidité générale du berzingue. Pour avoir le plus de choix possible, nous les avons achetés dès la mise en rayon en juillet.

Pour le sac à chaussure de sport/motricité

Il y’a fort longtemps, alors que Yoann et Isaac n’étaient que des bébés (genre même pas un an) et que je fantasmais déjà sur leur entrée à l’école, j’avais lu cet article de Papa Cube sur l’achat de sacs et de cadeaux de la maîtresse sur le site Les Griottes. J’avais trouvé le concept très sympa, et il m’était resté depuis dans un coin de ma tête. Les sacs me semblaient un peu chers, et je n’aimais pas l’idée d’un sac uni avec simplement le prénom de l’enfant. Je ne suis pas fan du côté vintage école des années 60/70 mais je sais que c’est pas mal revenu à la mode ces derniers temps (enfin, je crois).

Par contre je trouve l’idée très intéressante pour un sac de sport. Vous pouvez les retrouver par ici.

J’ai donc commandé en juillet deux sacs. Nous avons laissé Isaac et Yoann choisir la couleur ainsi que l’illustration qu’ils souhaitaient. Nous avons donc un sac rose avec un avion pour Isaac, et un sac marron avec un petit ours pour Yoann. Ils m’ont l’air  très solides et les liens en tissus ont l’air assez résistants. Le motif est très soigné et les sacs ont déjà subi les diverses épreuves de l’eau, du passage sous les roulettes de la chaise du bureau, et en sont revenus intacts.

Il m’en a coûté 40 € pour les deux. Je ne vous met pas de photo car cela n’apporte pas grand chose par rapport aux photos du site. Et en plus avec le floutage des prénoms vous ne verriez pas grand chose.

 

Pour le reste des fournitures scolaires

Nous avons décidé de faire nos courses de rentrée après le déménagement, donc toute fin août. Je déteste m’y prendre en dernière minute, mais il me semble intéressant de lier ces nouveaux lieux à quelque chose de positif qu’ils attendent avec impatience: l’école. Sachant que ce sont des fournitures assez classiques : classeur, intercalaires, cahier et protège cahier, je pense qu’on trouvera encore ce qu’il faut en magasin, même si on risque de se trouver limités niveau choix des marques. Mais l’année prochaine nous allons également étaler ces achats dans le temps. Une petite dédicace à un certain tonton qui sait décidément bien naviguer … dans les rayons du supermarché.

 

Et maintenant il nous faut marquer tout ça au nom de l’enfant

Depuis l’entrée à la crèche de Isaac et Yoann, j’ai mon fournisseur officiel: C-monetiquette. Je trouve que le site permet de très nombreuses possibilités de personnalisation des étiquettes. On choisit la taille de l’étiquette (1 ou 2 lignes), le fond (couleur ou motif), la couleur du texte, et l’illustration. C’est important pour nous car je note les vêtements des aînés à leurs deux noms vu qu’ils n’ont pas de garde robe séparée, et il me faut donc de la place. Et je peux mettre une petite icône Batman en décoration, et ça c’est top.

Le petit bémol dans la personnalisation est le manque de fonds (hors couleurs simples) mixtes Hors zébrures et vichy, je ne vois que le fond ciel étoilé, le reste étant très connoté fillefille. Et je déteste les motifs Vichy donc c’est purement personnel.

Je trouve également que le prix est vraiment très raisonnable, surtout quand on sait que les étiquettes sont toujours très rapidement envoyées. Pour 20 étiquettes autocollantes pour objet + 20 étiquettes pour chaussures + 80 étiquettes thermocollantes pour vêtements, j’en ai eu pour 35€.

Je les ai en général 2-3 jours après avoir passé ma commande sous la forme d’un petit carnet avec le papier nécessaire pour mettre entre le fer et le vêtement.


J’ai testé uniquement les étiquettes thermocollantes.

Étiquettes thermocollantes pour vêtements

Je ne suis pas fan du concept des plus petites carrés à coller sur les étiquettes des vêtements car c’est souvent là qu’on peut lire la taille (même quand les autres marquages sont partis au lavage). Et vu que Samuel récupère les affaires de son frère c’est important. Parce que Mr G et moi on est capable de vêtir Samuel d’une toile de tente tellement on a pas le compas dans l’oeil.

Sur la tenue dans le temps, 10/10, vraiment. Les étiquettes mises en place sur les vêtements des grands vers leurs 7 mois n’ont pas bougé.

J’ai également acheté les étiquettes servant à marquer les chaussures

Étiquettes chaussures

 

Étiquettes objets (cahiers, classeurs, livres). Il existe aussi des étiquettes spécial crayons et feutres

Et la raison  de mon choix qui n’a absolument aucune raison logique: j’ai vu que la raison sociale de l’entreprise était SARL LEA. Étant donné que c’est un prénom qui a été très à la mode ces dernières années, je me dis que cette entreprise a du être montée par une maman. Et ça me fait plaisir de participer au développement de ce type de PME plutôt que de grosses boites.

 

Du côté de la préparation plus psychologique à la découverte de l’école,
à cette transition qui va s’opérer pour eux

Nous avons aussi tenu à leur expliquer en détail ce qui les attendait à la rentrée, tenter de répondre à leurs questions, désamorcer leurs peurs. Sauf que niveau concept abstrait on est entre la photosynthèse et la physique quantique.

Il est aussi difficile de le faire avec des enfants dont le lexique ne le permet pas encore forcément, pour qui les émotions sont encore des vagues d’une force incroyable qu’il est pour eux difficile de contrôler. Et aussi avec des enfants pour qui l’école reste encore un concept assez vague. Surtout quand ils n’ont aucun aîné qui use ses fonds de culotte la bas.

Étant donné que Mr G et moi même avons le don de capter l’attention de quelqu’un de manière aussi flamboyante que Derrick sous xanax nous avons confié cette dure mission à notre fidèle ami Tchoupi.

 

Nous nous sommes lancés dans la lecture de Tchoupi entre à l’école

Comme d’habitude, le sujet est très bien traité. Les différents temps de la journée en petite section y sont abordés (jeux, peinture, cantine, récréation). Peut être qu’une mention des petits accidents aurait été intéressante et aurait permis de les dédramatiser.

Mais ce que je retiens de ce Tchoupi c’est qu’enfin il laisse toute leur place aux papas et qu’il est exempt de la plupart des clichés sexistes. C’est maman qui mène Tchoupi le matin mais c’est papa qui va le chercher. On parle de l’heure des parents et des nounous. Eh oui, car parfois papa ET maman travaillent et donc c’est nounou qui prend le relais.

Bref, je suis conquise. Merci Tchoupi.

 

En bref, nous avons tenté de préparer cette rentrée du mieux possible compte tenu des circonstances. Ce sera notre baptême du feu. Si nous ne sommes pas au service des grands brûles, au prochain épisode je vous ferai le récit de cette journée si spéciale.

 

7 Comments

    1. Je pensais vraiment que Tchoupi était un truc désuet et un peu culcul, mais en fait pas du tout ! Après je n’ai pas tout lu hein … Il y’a juste les visuels de maman et papa qui sont pas top (maman en sac à patate rose à chaque fois …)

    1. Les vacances sont malheureusement finies et elles ont été plutôt sportives avec le déménagement. il faut que j’arrive à terminer l’article là dessus d’ailleurs ! Je suis admirative tu as continué à poster pendant l’été à un rythme soutenu. Bravo 🙂 !

    1. J’espère que tout ira bien :). La rentrée s’est très bien passée pour Samuel en tout cas. L’ass mat avait prévu une période d’adaptation, mais il en a même pas eu besoin ! Cet enfant est très très sociable (ça et le fait qu’il ait été en crèche avant je pense). J’espère que ses frères vont suivre le même chemin !

      Je suis tellement dans la préparation que même la spontanéité est préparée quelques jours avant chez moi XD.

  1. Moi aussi j’aime bien la rentrée des classes même si cette année Poupou ne fera pas sa rentrée à l’école (l’année prochaine !). J’adore les fournitures scolaires (mon mari se moque de moi là-dessus et me dit que je devrai travaillé dans une société en rapport avec ça !) et j’ai hâte de pouvoir acheté les futures fournitures pour Poupou ainsi que son future cartable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *